À PROPOS

Paul MONDAIN fut psychiatre à Gourmelen de 1937 à 1950. Il a vécu dans la passion de son art, privilégiant la peinture à la médecine. Il a réalisé plus de cinq mille œuvres, tableaux sur isorel, sur toiles, dessins, céramiques.

 

Pendant la guerre, à QUIMPER, évoluant dans le creuset des résistants bretons, il côtoyait le docteur TUSET,  Max JACOB, Jean MOULIN et Henri MAHÉ qui a dressé son portrait. En 1942, empêché par les allemands de se rendre à Saint-Malo, CELINE a dû s’installer chez le docteur MONDAIN, directeur de l’hôpital psychiatrique GOURMELEN. Il le cite à de nombreuses reprises dans ses courriers. MONDAIN savait tout peindre.

 

Sa culture artistique était très étendue : dessins, céramiques et surtout, peintures. Il était également violoncelliste et écrivain. Son œuvre est encore méconnue. Il a un talent particulier, un style qu’on ne rencontre chez aucun de ses contemporains. Cela s’exprime dans la spontanéité de son geste et dans l’unité de ses œuvres. Il associe les couleurs de manière subtile. Le respect de la perspective, un coup de crayon porté sans hésitation, les courbes de la peinture classique ne limitent pas l’expression de son art à une peinture strictement figurative mais hausse le niveau de MONDAIN à celui des meilleurs peintres modernes. 

 
 
Paul Mondain
P1030576
Paul Mondain
Paul Mondain
Paul Mondain
Paul Mondain
716
Paul Mondain
Paul Mondain
524B
Paul Mondain
Paul Mondain

Actualités & Publications

Le Quimper de Paul MONDAIN

23/08/2016

Ouest-France consacre un article au regard de l'artiste sur la ville de Quimper : " l'exposition fait la part belle aux paysages et vues du quartier. Ici, une Scène de balayage dans l'enceinte de l'hôpital (1944). Là, La Chapelle du Saint-Esprit (1938). Mais aussi, La Glacière du Pichéry qui fixe sur la toile un Quimper industriel, les pieds dans le Steir."

Paul Mondain, psychiatre ou artiste ?

13/07/2016

Le Télégramme a réalisé un article complet sur Paul MONDAIN. L'occasion de découvrir l'étonnante personnalité de ce médecin artiste qui passa treize ans de sa vie à la direction de l'hôpital psychiatrique de Quimper : "Qu'il s'agisse de croquer ses patients ou de peindre sa vie quotidienne, Paul MONDAIN était habité par l'art". À découvrir... 

Exposition Galerie ALEPH Quimper

30/06/2016

La galerie d'art contemporain ALEPH à Quimper consacre son exposition estivale au peintre Paul MONDAIN. Située au premier étage d'une ancienne banque de France, la galerie a pour vocation de rendre accessible un art d'exception et de promouvoir les oeuvres d'artistes nationaux et internationaux. Exposition à découvrir à partir du 1er juillet jusqu’au 3 septembre 2016. Entrée libre et gratuite du lundi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 14h à 19h.

Ventes à l'hôtel Drouot

13/12/2015

Une quarantaine d'oeuvres de Paul MONDAIN  (tableaux et céramiques) ont été mises en vente au célèbre hôtel Drouot.

Please reload

On en parle...

"Ce psychiatre souvent absent de son service arpentait Quimper et ses environs pour en peindre les panoramas, les rues, les monuments, les ambiances, dans un style réaliste et déshumanisé du plus bel effet."

Jean-Luc Germain (Le Télégramme)

 

"Ce peintre est incroyablement moderne. Ce serait formidable qu'il soit connu comme J.G. Domergue."

Gilles Moreau (Grand collectionneur)

 

"L'oeuvre de Paul Mondain épouse son époque. Figuratif au départ, il deviendra, après plusieurs « étapes » un peintre abstrait, amoureux fou de la couleur. Ses natures mortes font penser à Cézanne, sa maternité à Van Dongen, mais il garde sa personnalité. Il ouvre parfois tout grand les fenêtres sur la nuit, un peu comme on le ferait au théâtre, peint les bateaux à l'Ile-Tudy dans un style qui se délite, l'abstraction n'est pas loin."

Éliane FAUCON-DUMONT (Le Télégramme)