top of page
Présentation

Vous pouvez consulter ce site sur votre smartphone en flashant ce QR Code

Présentation

   Ce site se veut interactif : nous souhaitons toute participation à son évolution, analyses et commentaires, toute précision sur les œuvres de Paul Mondain, toute évocation sur sa vie et sur celle de ses proches notamment autour de Quimper et de Limoges où il a exercé la fonction de psychiatre des hôpitaux. Ces apports enrichissent le site et permettent d’illustrer la vie exceptionnelle de ce peintre de talent.

   Les œuvres qui sont mises en lignes sont authentifiées par un Comité composé de Madame Raymonde Schneider (ex-épouse du peintre), Florence Mondain (fille du peintre), Maître Bertrand Joliff (avocat du barreau de Paris) et Monsieur Gilles Moreau, expert du peintre chargé de la gestion de ses œuvres.


   Les possesseurs d’œuvres de Paul Mondain peuvent les soumettre à Monsieur Gilles Moreau qui les examinera avec le Comité, les authentifiera et pourra délivrer une attestation et les intégrer dans le site qui sera mis à jour au fur et à mesure des découvertes. Les correspondances peuvent être adressées par mail ou par courrier postal en français, anglais ou allemand à l'adresse suivante :

Monsieur Gilles Moreau - 2 rue de l’étang des moines - 70500 TARTECOURT.

     Tél 03 84 68 13 04  -  06 45 79 43 95.

Mail : nat-m@orange.fr

Actualités
White Structure

Exposition 2024 Paul Mondain

TRACTp1.jpg

En arrivant à Limoges en février 1951, Paul Mondain (1905-1981), peintre et psychiatre, a pu faire « exploser » ses talents artistiques tout en libérant son art médical par des méthodes thérapeutiques révolutionnaires qui comportaient ce que l’on appelle aujourd’hui « l’art thérapie ».

L’artiste Paul Mondain s’est révélé dès 1930 en illustrant ses observations d’interne en psychiatrie par des dessins des malades qui s’exprimaient devant lui, puis, en produisant en 1933, une thèse de médecine très originale selon ses maîtres, car comportant d’innombrables portraits reconnus de grande qualité, des patients dont il décrivait les troubles de manière scientifique.

C’est à Quimper, en l’hôpital Gourmelen, qu’il a défrayé la chronique dès 1937 en offrant sur ses propres deniers, huiles et pinceaux à ses patients et en utilisant des panneaux d’Isorel - matière née en 1905 - en substitut de toiles, comme le firent d’autres peintres de l’époque dont Picasso.

Ces comportements professionnels rejetés à l’époque, l’on conduit en 1951 à se diriger vers « Naugeat », l’hôpital psychiatrique de Limoges (devenu « Esquirol »), où il fut de nouveau un respecté chef de service. Ceci est à tel point vrai que 73 ans après son arrivée à Limoges et 43 ans après son décès qui eut lieu dans cette ville, un service d’Esquirol porte encore son nom : « Consultations psychiatrie adultes ucer p mondain », « Centre hospitalier Esquirol, Pôle universitaire de psychiatrie de l’adulte et de la personne âgée, Unité consultation enseignement et recherche Paul Mondain, Limoges, France » 

A noter que le musée de Limoges expose l’un de ses tableaux.

Son art, après des décennies d’oubli a été révélé grâce à la prestigieuse galerie ALEPH de Quimper qui l’exposa en 2016 de concert avec Gourmelen, conforté par une exposition en 2021. 

 

La galerie Vincent PECAUD lui offre dès le début de ce mois de juillet et jusqu’à fin août une nouvelle exposition non moins prestigieuse de 80 œuvres dont 70 n’ont jamais été présentées. Exposition jumelée avec l’Hôpital Esquirol qui ouvre librement ses portes au grand public. C’est également Limoges qui envisage pour l’an prochain, une exposition à grand rayonnement.

La présentation par le Dr Gilles Moreau, collectionneur, de l'exposition "Paul Mondain, peintre et psychiatre", du 3 juillet 2024 peut être consultée en cliquant sur cette image :

La liste des  tableaux exposés à ESQUIROL est visible en cliquant sur cette image :

Le reportage de  7ALimoges, chaîne publique locale de la ville de Limoges à propos de l'exposition Paul Mondain 2024 est visible en cliquant sur cette image :

Les 11 et 12 août 2022

Lundi 13 juin 2022.

Le site vient de s'enrichir de nombreuses oeuvres jusqu'alors non référencées, portant le nombre de tableaux à 247, de dessins à 33, de céramiques à 17 et de vitraux à 2, soit un total, actuellement, de 299 oeuvres ! 

 

Certains tableaux sont disponibles à la vente, s’adresser à Nathalie. (nat-m@orange.fr -tél 06 47 34 98 65)

Jeudi 30 septembre 2021 à 18h00.

Conférence sur la vie et l'oeuvre de  Paul Mondain

EPSM du Finistère Sud

Bâtiment SEDIAC (où le peintre exerça de 1938 à 1950)

Cette conférence sera suivie d'une visite commentée de l'exposition (oeuvres disponibles à la vente).

Exposition EPSM du Finistère Sud - Bâtiment SEDIAC
18, rue Hent Glaz - 29000 QUIMPER
du 17 août au 30 septembre 2021

   L' exposition prévue  en 2020 a été repoussée d'un an pour cause de pandémie. Elle vous est proposée cette année pour la fin de l'été dans des locaux de l'EPSM (*) du Finistère Sud à Quimper.

​​

   Elle est ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30.

   Notre site s'est renouvelé totalement. Il nous reste, dans l'immédiat, à y ajouter d'autres dessins de Paul Mondain. De nombreux tableaux y sont déjà présentés, dont certains accessibles à la vente. (Contacter Nathalie (nat-m@orange.fr))

     (*)EPSM : Etablissement Public de Santé Mentale

Exposition Hôpital Gourmelen

15/11/2020

   Une exposition était prévue dans des locaux spécialement aménagés de l'Hôpital Gourmelen de Quimper pour cet été 2020, mais elle a été condamnée par l'épidémie COVID.

Nous ne renonçons pas : l'exposition aura lieu en été 2021 si cette pandémie s'atténue ou disparaît.

Nous prévoyons une manifestation à Limoges où Paul Mondain a terminé ses jours en 1981.

   

Conférences à Quimper

30/06/2017

   A Quimper, les conférences du vendredi 30 juin 2017 concernant le peintre Paul Mondain ont regroupé une quarantaine de personnes très intéressées par son œuvre. Elles ont commencé à 14 heures sur le site de l’hôpital Gourmelen et se sont terminées à 18 heures, suivies d’une visite de l’exposition permanente et privée à la galerie ALEPH et d’une autre « exposition privée », sur le parking de la gare, sous la pluie ! Les présentations ont été faites par Monsieur Pascal Bénard, directeur de cet hôpital, où Mondain a officié en tant que chef du service « Baume » et, à deux reprises, comme médecin-directeur de « l’hospice »...

Exposition à Quimper

31/08/2016

   C’est à Quimper, à la galerie ALEPH que Mondain a retrouvé ses lettres de noblesse. Pendant les mois de juillet et août 2016, 90 tableaux, dessins et céramiques furent exposés. Ils soulevèrent un véritable enthousiasme dans le public quimpérois et auprès de nombreuses personnalités se rappelant du psychiatre Mondain. Une visiteuse dont le parent avait été soigné dans l’hospice du docteur Mondain, entreprend des recherches pour aller sur ses traces... Plusieurs anciens malades du docteur Georges Desse ont témoigné de leur émotion devant son portrait réalisé par Mondain : « Il était mon médecin traitant ! ». Un collectionneur nous confiait deux tableaux peints par Mondain. L’un montrait des malades, dont son présumé parent balayant les feuilles dans les cours de l’hôpital-hospice. De nombreux tableaux ont été vendus, à des prix très respectables mais encore accessibles et Monsieur Angelier, propriétaire de la galerie, en conserve encore quelques dizaines en exposition permanente, visibles sur rendez-vous.


    Le personnel de l’hôpital psychiatrique de Gourmelen, où l’artiste a travaillé de 1937 à 1955, s’engage dans la promotion de l’œuvre de Mondain car Mondain a véritablement révolutionné l’esprit et les pratiques thérapeutiques de cet hôpital alors considéré comme un hospice. Le directeur, Monsieur Pascal Bénard, et l’historien de l’hôpital, Monsieur Jacques Jourdren, organisent avec le docteur Gilles Moreau, une conférence sur Mondain et son œuvre le vendredi 30 juin 2017 dans l’après midi, ouverte au public. Elle succèdera à l’inauguration du tableau offert à Gourmelen par le Comité mondain.

Vente à l'Hôtel Drouot

23/12/2015

   Une première vente s’est déroulée à Drouot le 14 décembre 2015, qui a permis d’établir une première cote. Lors de cette vente, les 37 tableaux de Mondain entraient en concurrence avec des tableaux de peintre très célèbres comme Francis Bacon mais ils s’offraient enfin au grand public.

Découverte de l'artiste

   Mondain a été fortuitement redécouvert lors d’une brocante à Bourbonne-les-Bains. Quelques-uns de ses tableaux gisaient sur le sol, sous une pluie fine ! Gilles Moreau, étonné par la qualité de cette peinture, les a acquis. Grâce au brocanteur, il a pu entrer en relation avec Raymonde Schneider, ex-Madame Mondain, ainsi qu’avec sa fille Florence. Avec elles, il a décidé de promouvoir l’œuvre de Mondain.

bottom of page